Thürn

Informations

ville du pays

Dernière mise à jour : 10/05/2020

Date de recensement dans le monde GC : 10/05/2020

Population : 674 526

Spécialité : Religion

Réalisée avec

Thürn (en deltan : Thouvain ; en isøenen : Tørn) est la deuxiéme ville de Rédanie ainsi que la capitale de l'état de Westredanien, du canton de Bainz et de la province de Thürn. La ville est aussi considérée comme la capitale religieuse du pays.

La ville est située dans l'ouest du pays et traversée par le Bainz (del : Barne). Capitale de la Templerie puis de duché de Thürn, la ville a joué un rôle important dans l'histoire des états teutons d'Aldésyl en étant notamment la capitale des colonies de 1651 à 1660 puis de 1672 à 1676. À partir de 1665, la ville abrita le Templerie Teutonne, siège de la religion teutoniste en Aldésyl et donc devient de surcroît la capitale religieuse des teutons aldésyliens. La ville fut fondée par des prêtres teuton en 1563 après avoir été chassé de la ville de Glüberg. Ils y fondent une templerie qui prend rapidement de l'importance. Leur état devient un duché lorsque la ville conquiert une part importante de l'actuel canton de Bainz avant de d'être conquis par le grand-duché de Vautier en 1825, puis par le grand-duché de Redan en 1838. En 1926, la Sylvania envahit le royaume de Rédanie ainsi que la république marchande de la grande Hanse et donc Thürn. La ville joue un rôle dans l'indépendance du pays en 2017 du à sa taille et son importance capitale.

Au fil du temps la ville a connu beaucoup de changements architecturaux et d'urbanisme. D'abords la ville est essentiellement composée de faubourgs distants s'éparpillant dans les différentes vallées et se construisant autour de palais construits par les grands-prêtres. Des premiers travaux de réaménagement sont menés au XVIIIe siècle sous le règne du grand-prêtre Wilhelm-Jürgen Wückelbach et vise les grands axes pour en faire une ville unie malgré les reliefs escarpés de la ville. Au milieu du XIXe siècle le grand-prêtre Hans-Joseph Smetter charge l'urbaniste Ludwig Haussmann de réaliser d'énormes travaux et de créer un quartier moderne qui montrerait la puissance de la ville. La ville s'offre un nouveau centre-ville en rasant un quartier pauvre, le style haussmannien et les nombreux monuments prestigieux deviennent les symboles de la ville. Depuis plusieurs années, elle figure dans les premières places de nombreux classements internationaux récompensant la qualité de vie des métropoles. Par exemple la ville est en tête du classement de l'indice Werner régissant la qualité de vie en Rédanie et fait parti du podium des villes les plus agréables à vivre en Aldésyl.

Peuplée de 674 526 habitants en 2020, Thürn est la deuxième ville par population et par importance du pays après la capitale Örindorf. La ville est un grand centre culturel et politique et reste un centre économique d'importance dans le pays. La ville est la cinquième plus grande ville teutonne du monde. Ses habitants sont, en teuton, les Thürner, et, en deltan, les thürnois (dans la forme teutonne deltanisée) ou les thouvinois (dans la forme deltanne originale).

La ville rayonne également sportivement grâce notamment avec ses clubs de football, le 01. TSG Thürn, et de handball, le THV Zebras Thürn, qui font parti des meilleurs clubs du pays. La ville est également le siège du club de hockey sur glace des Klericker Thürn, littéralement les Clercs de Thürn, qui est considéré comme le meilleur du pays et faisant parti des cadors aldésyliens. La ville est également la ville de départ du Thürn-Damchen, la deuxième plus grande course cycliste de Rédanie après le Tour de Rédanie, et abrite la Thürner-HAX Classics, une des nombreuses classiques rédaniennes. De grands sportifs comme le cyclistes Peter Sagagne ou le footballeur Manuel Mauer sont nés à Thürn.

Surnommée « La Belle » par le poète thürnois Johann Wolfgang Werther pour ses paysages ou pour son architecture, ou encore la « Ville de la symphonie », en raison de l'influence considérable de la ville dans le domaine de la musique, plus précisément dans la musique classique, Thürn accueille environ 1.4 millions de touristes par ans. Grâce à sa riche histoire, elle bénéficie d'un patrimoine culturel et architectural remarquable. De nombreux monuments de la ville sont classés au patrimoine mondial gécéen.

 

Page Wiki GC de Thürn

Sujet de Thürn sur le forum

Communiqués

Aucun communiqué n'a encore été écrit.

Carte

 

     Sélectionnez une autre ville :

Économie

Balance des ressources

  • icone Budget

    Budget
    2 100

  • icone Industrie

    Industrie
    0

  • icone Commerce

    Commerce
    95

  • icone Agriculture

    Agriculture
    -35

  • icone Tourisme

    Tourisme
    190

  • icone Recherche

    Recherche
    0

  • icone Environnement

    Environn.
    -5

  • icone Education

    Education
    5

Infrastructures

budget 2 100
commerce 95
industrie 0
agriculture -35
tourisme 190
recherche 0
environnement -5
education 5

Culture

budget 0
commerce 0
industrie 0
agriculture 0
tourisme 0
recherche 0
environnement 0
education 0

Infrastructures de la ville

Production de Tourisme moyenne

Accueil de matchs de la CDM 2020 à l'Union Arena

L'Union Arena de Thürn à accueilli trois matchs de la coupe du monde de football 2020. Le stade a accueilli le 2e 8e de finale Harada - Mandelsy , la 2e demie finale Rédanie - Empire Carnackien , et la petite-finale Movenadie - Empire Carnackien.

Complexe sportif

Complexe sportif de Tyrnau

Le complexe sportif de Tyrnau est un des plus gros complexes sportifs du pays et si situe à Tyrnau dans la banlieue de Thürn. Il comporte notamment l'Union Arena, un des plus gros stade de football du pays, mais aussi d'autres équipements sportifs. La zone profite de grands parkings, d'une gare ferroviaire et routière, ainsi qu'une zone d'activité.

Journal

La présentation de cette ville est vide !

Culture

Liste des monuments

Tour des Démons

La Tour des Démons, Dämonentürm en teuton, est une tour "à cloches" qui est un des plus hauts monument de la ville et un des plus touristique. Il est par ailleurs le seul édifice datant d'avant la refonte de la ville par Haussmann, cette tour daterait du XVIe et serait donc debout depuis la création même de la ville. Plusieurs légendes circulent autour de ce monument si particulier. La plus importante raconte que les habitants de la ville auraient réussis à vaincre le maître des Enfers et des Vices, le terrifiant Hungdertafstundenjart en enfermant ses sept démons : Zorn, Habsucht, Neid, Scholtz, Gier, Trägheit, et Lust dans la tour. Un musée de la tour se trouve juste à côté.

Temple du Souvenir de Thürn

Le Temple du Souvenir de Thürn, Thürner Gedenktempel en teuton, est des temples principaux de la ville. Ce Temple est dédié à Alzheimia, la déesse de la pensée et des émotions. Il fut construit lors de la refonte de la ville à l'emplacement d'un ancien temple qui était déjà dédié à cette divinité. Il se situe au croisement de la Werther Straße et la Haupt Straße et sa place, la Alzheimia Platz se situe donc de l'autre côté de la rue. Une ruelle, la Tempel Gasse littéralement la ruelle du Temple, fait le tour de l'édifice qui est donc entouré d'immeuble à l'arrière et sur son côté droit.

Thürner Platz - Grand Temple de Thürn

La Thürner Platz est la place principale de Thürn. Cette place fut créée pour permettre de grand rassemblement lors des fêtes religieuses qui rythme le calendrier de la ville. Seule une statue trône en son milieu, elle représente le grand prêtre de l'époque Hans Joseph Smetter regardant le Grand Temple de Thürn. En parlant de lui, le temple est l'incarnation même de la puissance de la ville. Cette dernière est la capitale religieuse du pays et surtout abrite le siège de la Templerie Teutonne. Le Grand Temple est entouré par deux ailes en forme de quart de cercle qui abrite la mairie de la ville ainsi que le siège de la Province de Thürn. Derrière, se trouve un petit parc très apprécié par les thürnois. C'est le centre névralgique de la ville.

Visites

Cette ville n'a pas encore de visiteurs