photo De Salamille

Madame

Justine De Salamille

Porte parôle de la Mandelsy

drapeau

Mandelsy

Le Royaume du Cheval

Demande d'ouverture d'une procédure de sortie de l'OCGC pour la Mandelsy

Publié le 09/08/2020

Chers Gécéens, Chers Gécéennes,

Il y a quelques semaines, les chefs d'états de l'OCGC choisissaient de ne pas sanctionner l'empire Carnackien pour ses différents agissements envers la Mandelsy. J'avais promis que si l'AG prenait cette décision, j'engagerais mon pays sur la voie de la sortie de l'OCGC. C'est l'objet de mon communiqué aujourd'hui car moi, je tiens mes promesses.

Je demande donc solennellement, par ce communiqué, à amorcer une procédure de sortie de l'OCGC pour la Mandelsy. À mes yeux l’OCGC, n’a pas su défendre les intérêts mandelsiens durant les dernières années. Cette organisation est gérée par une caste qui au lieu d’œuvrer pour les peuples, travaille à défendre ses intérêts et à opprimer les plus faibles. Les exemples sont nombreux comme notamment les ingérences récentes en Rodina ou encore la défense de pays ayant pourtant commis de nombreux crimes. La Mandelsy doit donc quitter cette organisation, quitte à en refonder une plus juste et plus respectueuse des plus faibles.

Seulement, soucieux de ne pas provoquer de conflits dans un pays déjà meurtri, j'ai décidé dans mon immense magnanimité de laisser à chaque commune de Mandelsy le choix de rester ou non au sein de l'OCGC. D'ici quelques mois, le temps que les procédures aboutissent, la Mandelsy sera divisée en deux avec d'un côté la République Libre de Mandelsy (n'appartenant pas à l'OCGC) et de l'autre l'Union des Communes Mandelsiennes (appartenant à l'OCGC). Le découpage de ces deux territoires est à ce jour le suivant et est amené à évoluer dans les semaines et les mois qui arrivent. Je compte bien en effet convaincre de nouveaux maires du bien fondé de cette action.

Les prochains mois seront employés à définir les relations entre les deux futurs états. Il conviendra aux communes ayant choisis de ne pas me suivre dans cette quête d'indépendance de s'organiser pour nommer un dirigeant et définir ses propres règles de fonctionnement.

La date de séparation des deux états n'est pas encore définie. Cela dépendra à la fois de la rapidité des services administratifs de l'OCGC pour traiter la procédure de sortie d'une partie de la Mandelsy mais aussi de la capacité des communes souhaitant reste à s'organiser. En attendant cette date, l'ensemble des territoires mandelsiens restent sous ma juridiction. Aussi pour éviter tout débordement, l'armée arpentera le pays afin de maintenir l'ordre et mater d'éventuelles insurrections.

Je terminerais en exprimant mon soulagement. La Mandelsy va redevenir libre. Cela ne se fera pas sans embuche, mais nous pourrons bientôt relever la tête et sortir de l’oppression OCGCienne

Son illustrissime président,

Karl Silver Stone

 

Réactions

  • Madame Justine De Salamille

    Mandelsy · Porte parôle de la Mandelsy
    Le 10/08/2020 à 13:39:56

    Mme Keberg,

    Je me rendrais dès demain mardi 11 août à Lutèce pour mettre en place la procédure de sortie de la Mandelsy de l'OCGC.

    Par ailleurs, je ne l'ai pas précisé hier, mais les quatres communautés autonomes souhaitent rester au sein de l'OCGC. Cependant, je ne connais pas encore leur intention définitive : vont elles chacunes former un nouvel état ou intégrer la future union des communes mandelsiennes ? Ce sera au dirigeant de ces communautés autonomes de se prononcer sur le sujet.

    Son illustrissime président,

    Karl Silver Stone

  • Aurélian CASTLE

    Polaro · Président du Polaro
    Le 09/08/2020 à 21:44:48

    Cher Karl Silver Stone,

    je prends acte de votre décision de sortir de l'Organisation des Cités Gécéennes, qui rassemble tous les pays reconnus internationalement.

    Je regrette bien sûr votre volonté d'isolement, qui nuiera plus à vos intérêts que tout objectif visant à votre "liberté". Vos critiques contre notre organisation sont libres, vous étiez libre de changer les choses avec l'Assemblée Générale, la Mandelsy était libre de parler en son nom, de se développer en son nom, de représenter vos concitoyens qui méritent d'être entendus et écoutés. Je suis toujours disposé à discuter avec vous, trouver un compromis pour résoudre cette situation qui n'a pas lieu d'être.

    Exister aux yeux du monde implique d'adhérer à la communauté internationale, et je ferai mon maximum pour que les communes qui souhaitent conserver cette liberté soient dignement prises en compte. Nos services seront là pour les soutenir dans leur combat pour l'ouverture et la coopération mondiale.

    Quoi qu'il en soit, mes services ont démarré les démarches que vous avez demandé, nous vous attendrons à Lutèce dès lundi afin de signer les documents officiels de votre sortie de l'OCGC. Mais il n'est pas encore trop tard pour changer d'avis, l'OCGC restera toujours ouverte à un grand pays comme la Mandelsy.

    Julia Keberg

de 1 à 2 sur 2