photo Morgan

Monsieur

Nwabudike Morgan

Chancellier

drapeau

Nouvel Empire Deltan

Annuit coeptis

Présentation du projet de spatioport du NED : Projet Star-G

Résultats de notre appel a partenariat



Présentation du projet de spatioport du NED :
Le projet Star-GateWay


Aujourd'hui une fusée Glados V du NED a été lancé depuis notre centre spatial du SCELAS cette fusée emporte un prototype d'imprimante 3D spatiale fabriqué par la société "Industrial automation" basé a Arcadia.

Comme vous pouvez le voir sur cette vidéo de présentation cette imprimante spatiale construira en orbite les caissons modulaires qui constitueront le squelette de la futur station du NED.

Présentation de la technique de construction en orbite

 

Calendrier d'assemblage


Le calendrier est divisé en 2 grande partie l'assemblage de la partie interne comprenant le réacteur les systèmes de survie, tout a long de l'année 2020. Et ensuite une dernière phase optionnelle pour 2021 durant laquelle sera assemblé l'anneau externe destiné a accueillir des touristes spatiaux ainsi que des quartiers d’équipage pour les futures expedition en espace profond qui pourront être lancé depuis la station.

Janvier-Fevrier 2020 : test du module d'impression 3D (2 lancements)

Mars-Septembre 2020 : assemblage des 4 modules de la station d'assemblage, cette mini station permettra d'acceuillir l'equipe de cosmonautes chargé de l'assemblage des caissons modulaire. (6 lancements)

Septembre2020-Decembre 2020 : Assemblage de l'anneau interne et du port. il s'agit de la partie centrale de la station, centré sur son port d'amarrage et comportant principalement un reacteur nucleaire miniature de 10 Megawatt qui sera chargé d'alimenter les systemes de survie de la station ainsi que des reservoirs de rechargement en ergols pour les vaisseaux amarré a la station. (16 lancements pour mettre en orbite les materiaux de construction sont prévus)

Janvier-Juin 2022 : Assemblage de l'anneau externe : Grace a la rotation de la station la gravité sur la parois externe de l'anneau extérieur sera de 0,7g les locaux de vie pour l’équipage de la station et ces visiteurs seront installés dans cette espace qui comportera également 4 capsules d’évacuation d'urgence situé aux 4 points cardinaux de la structure. (21 lancements pour mettre en orbite les matériaux de construction sont prevus)

Une fois terminé le spatioport du NED pourra accueillir de 200 a 400 cosmonautes.
-25 % de l'espace de la station sera réservé au tourisme spatial  qui assurera une grande part du budget de maintient en fonctionnement de la station.
-25 % de l'espace de la station sera réservé aux activités scientifiques et techniques privés du NED et de nos principaux partenaires.
-25 % de l'espace de la station sera réservé a la preparation des futurs missions d'exploration de espace profond du NED.
-25 % de l'espace de la station sera réservé aux activités de la futur force militaire spatiale du NED


Enfin, nous tenons a dire que nous regrettons que personne n'ai répondu a notre appel a partenaire lors de notre dernier communiqué de novembre dernier, en conséquence le NED se lancera seul dans ce projet de station spatiale.

Le fait est qu'aucun autre pays du monde n'a eu le courage de présenter un projet solide... Peut être la tache est elle juste trop ardue et qu'aucune autre nation n'est capable de relever un tel défi ?

Quoi qu'il en soit ce projet constitue une opportunité unique de construire une installation prestigieuse reconnue internationalement !

Pour le NED il s'agit d'une affaire de prestige national dont l'importance symbolique est essentielle, une station spatiale permanente constitue une porte entre le monde GC et le reste de l'univers, en construisant et en assurant la maintenance de la principale station spatiale en orbite le NED devient de facto représentant et ambassadeur de l'ensemble de l'humanité.


Partenaire interne et industriel du projet Gateway

 

 

Logo de la futur alliance Gateway


Je tiens a remercier chaleureusement les entreprises et universités du NED qui ont d'ores et déjà répondu pressent et seront en première ligne dans cet effort national.

    



Voici la liste des principaux sites partenaires de ce projet  le détail des infrastructures des ces plateformes sera présenté tout au long de cette année 2020.

Le nouveau centre nucléaire d'Arratom de la presqu’île de Nouvelle Videlle, qui réalisera le réacteur nucléaire situé au cœur de la station.



Le nouveau centre d'assemblage de l'avionneur Cedois Icaras réalisera les réacteurs de nos futur lanceurs lourds de classe Glados VII et Glados IX.



Le nouveau centre d’étude d'Antares qui a élaboré et dessiné les plans de la station et définit les principales étapes et techniques relative a son assemblage.



Le nouveau centre de recherche aérospatiale d'Auricom a Abraxas qui développe et teste les panneaux solaire, les systèmes électriques, les systèmes de survie et de recyclage de la station.


Le nouveau centre de formation de Rostov dans lequel sera formé et entraîné les futurs cosmonautes du NED.

Réactions

Ce communiqué n'as pas encore suscité de réactions