photo De Salamille

Madame

Justine De Salamille

Présidente du conseil de gouvernance

drapeau

Mandelsy

Vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre.

[N°2] La Mandelsy et l'UVO -

Publié le 21/09/2013

Chère dirigeante, cher dirigeant,

Je me trouve aujourd’hui au Peacksburg, à Lexinton dans le but d’y négocier la fondation de l’UVO. Je pense qu’il est important qu’un maximum d’états de l’Océania et de Volcania prennent part à un maximum d’organisations de l’UVO. Néanmoins, il nous faut une union stable afin que celle-ci soit efficace. De ce fait tous les pays ne peuvent pas adhérer à toutes les organisations. Et c’est malheureusement le cas de la Mandelsy.

La semaine passée, la table ronde des rois et moi-même nous sommes rencontrés lors d’une réunion exceptionnelle à ce sujet. Nous avons conclus, après des heures de débat, que la Mandelsy ne pouvait pas faire partie de l’union économique. Et ce pour le bien des autres états de l’union. En effet, une libre circulation des personnes impliqueraient que ces chiens de Génouites puissent aller envahir les états des autres pays de l’UVO. Cela créerait d’énormes problèmes d’immigration dont nous ne voulons pas être responsables. Mais, me diriez-vous, pourquoi de tel flux migratoires auraient lieux ? Les différences de niveau de vie entre la Mandelsy (et en particulier le peuple Génouite) sont si grandes que chacun de nos voisin parait comme un eldorado !

Je demande donc la création d’une close spécifique pour la Mandelsy qui autoriserait la libre circulation des marchandises sans pour autant autoriser la libre circulation des personnes.

La Mandelsy n’adhérera pas non plus dans un premier temps à l’union monétaire. Cela créerait une surévaluation de notre monnaie et ne serait absolument pas bénéfique pour notre économie déjà assez chaotique. Nous promettons en outre de rejoindre cette union dès que notre monnaie vaudra moins de 1/10 de la monnaie commune (contre actuellement 1/1145 si l’on considère l’euro Gécéen comme référence).

En outre, nous souhaitons adhérer à l’union financière et militaire. Ce sont les seules domaines où nous pourrons apporter un plus à l’union plutôt que de l’affaiblir. Nous souhaitons également participer aux projets communs.

 

Je profite de ce communiqué pour annoncer que la Mandelsy possède désormais son propre domaine internet : .md et que le premier site internet Mandelsien sera ouvert courant de la semaine prochaine. Nous avons pour cela réalisé une coopération avec le groupe basé au Peacksburg : Oweb.

 

Finalement, j’apprends à l’instant que le directeur du groupe ONP Joseph de Laurionly a été retrouvé par les services royaux de la sécurité intérieure. L’homme a été retrouvé dans un baraquement Génouite dans la ville de Theide, solidement ligoté et en bien piteuse état. On lui a de site administré les premiers soins et il sera transféré en urgence à l’hôpital de Saint Louis au Peacksburg. Je m’engage à lui rendre visite dès qu’il sera de nouveau sur pied.

Joseph VI, roi de Mandelsy et des Terres de Faimy.

 

Chère dirigeante, cher dirigeant,

Je me trouve aujourd’hui au Peacksburg, à Lexinton dans le but d’y négocier la fondation de l’UVO. Je pense qu’il est important qu’un maximum d’états de l’Océania et de Volcania prennent part à un maximum d’organisations de l’UVO. Néanmoins, il nous faut une union stable afin que celle-ci soit efficace. De ce fait tous les pays ne peuvent pas adhérer à toutes les organisations. Et c’est malheureusement le cas de la Mandelsy.

La semaine passée, la table ronde des rois et moi-même nous sommes rencontrés lors d’une réunion exceptionnelle à ce sujet. Nous avons conclus, après des heures de débat, que la Mandelsy ne pouvait pas faire partie de l’union économique. Et ce pour le bien des autres états de l’union. En effet, une libre circulation des personnes impliqueraient que ces chiens de Génouites puissent aller envahir les états des autres pays de l’UVO. Cela créerait d’énormes problèmes d’immigration dont nous ne voulons pas être responsables. Mais, me diriez-vous, pourquoi de tel flux migratoires auraient lieux ? Les différences de niveau de vie entre la Mandelsy (et en particulier le peuple Génouite) sont si grandes que chacun de nos voisin parait comme un eldorado !

Je demande donc la création d’une close spécifique pour la Mandelsy qui autoriserait la libre circulation des marchandises sans pour autant autoriser la libre circulation des personnes.

La Mandelsy n’adhérera pas non plus dans un premier temps à l’union monétaire. Cela créerait une surévaluation de notre monnaie et ne serait absolument pas bénéfique pour notre économie déjà assez chaotique. Nous promettons en outre de rejoindre cette union dès que notre monnaie vaudra moins de 1/10 de la monnaie commune (contre actuellement 1/1145 si l’on considère l’euro Gécéen comme référence).

En outre, nous souhaitons adhérer à l’union financière et militaire. Ce sont les seules domaines où nous pourrons apporter un plus à l’union plutôt que de l’affaiblir. Nous souhaitons également participer aux projets communs.

 

Je profite de ce communiqué pour annoncer que la Mandelsy possède désormais son propre domaine internet : .md et que le premier site internet Mandelsien sera ouvert courant de la semaine prochaine. Nous avons pour cela réalisé une coopération avec le groupe basé au Peacksburg : Oweb.

 

Finalement, j’apprends à l’instant que le directeur du groupe ONP Joseph de Laurionly a été retrouvé par les services royaux de la sécurité intérieure. L’homme a été retrouvé dans un baraquement Génouite dans la ville de Theide, solidement ligoté et en bien piteuse état. On lui a de site administré les premiers soins et il sera transféré en urgence à l’hôpital de Saint Louis au Peacksburg. Je m’engage à lui rendre visite dès qu’il sera de nouveau sur pied.

Joseph VI, roi de Mandelsy et des Terres de Faimy.

Réactions

  • Monsieur Matt Lewis

    Royaume d'Australia · Premier Ministre d'Australia
    Le 21/09/2013 à 13:59:58

    Nous sommes ravis que votre pays daigne enfin s'impliquer dans les relations internationales. Nous serions ravis de vous rencontrer si vous le désiriez.

     

    cordialement Manon Kent, Présidente Impériale de Goldcity.

  • Monsieur Jean Marcham

    Brocélia · Président
    Le 21/09/2013 à 11:16:15

    Nous sommes heureux que vous faisiez enfin un pas vers le monde ! Aussi nous nous réjoussons que De Laurionly aie été retrouvé 

de 1 à 2 sur 2