photo Wilson

Monsieur

Jordan Wilson

Président
drapeau

Sunrise

La république, notre force

Bilan de la rencontre UP/Lancaster le 13 mai 2015

Ce Jeudi 13 mai 2015, le Lancaster rencontra lors d'un sommet les pays membres de l'UP à l'exception de la Crimésie chose que nous déplorons. En effet, le Crimésie refuse catégoriquement toute affaire avec le Lancaster qui selon lui n'est pas digne de traiter avec l'UP car en étant sortit récemment. Les pays présents pour représenter l'UP étaient donc le Sunrise, le Brocélia, le Polaro et l'Urbania. Les points abordés ont donc été les suivants:

-Echanges de ressources dont l'UP est en excédant

-Domaine de la recherche

 

Dans le domaine d'échangede ressources, l'UP a proposé l'exportation de produits agricoles de nos régions, et notamment des régions sud du Sunrise qui ont un climat subtropical et donc des produits méconnus au Lancaster. De plus, selon tempérance, l'UP dispose de 54 444 unités disponibles pour l'échange.

Nous proposons également aux entreprises du Lancaster de venir investir plus facilement dans les pays de l'UP. Au programme, simplification administrative et au Sunrise, la baisse des impôts sur les jeunes sociétés sera mise en place prochainement avec notamment deux plans: un premier plan pour aider les entreprises en général, qu'elle soient grandes ou petites et un second plan pour aider les jeunes entreprises et les investissements étrangers dans le pays. Nous encourageons donc les pays à faire de même dans le cadre des investissements étrangers.

Quand aux coopérations dans le domaine de la santé, une collaboration accrue des laboratoires Philiciens et Lancastériens afin de lutter contre la pollution qui reste un vrai problème dans tous les pays modernes et notamment le Lancaster qui occupe une place de rang mondial en la matière. Une coopération plus accrue dans le domaine du médical sera également mise en place. Et le but premier du partenariat: réduire l'impact humain sur l'environnement.

Dans un autre cadre, une collaboration sur le plan financier serait aussi favorable à l'UP et surtout au Sunrise engagé sur l'île de Suma, une île pauvre ou les populations sont en proie quotidiennement aux maladies. Paralèllement, en échange et pour motiver les relations de l'UP avec le Lancaster nous avons conclu une ouverture de la ZEE (zone économique exclusive) et une libre circulation des capitaux. Une baisse des taux de douane de 64% a également été convenu.

Dans le domaine de la recherche maintenant,  l'UP plutôt bien placée dans ce rang (6ème derrière le Redland avec 1943 unités) pourrait donner un coup de pousse au score désastreux du Lancaster. Je pense notamment sur le plan des nouvelles technologies automobiles ou encore sur les technologies militaire de nos armées. L'armée du Sunrise possède par exemple la robotique.

Réactions

  • Monsieur Alexandre De Large

    Crimésie · Pr
    Le 18/05/2015 à 9:53:20

    Nous assumerons nos choix. Notre peuple nous a élu et c'est notre devoir de le protéger contre des produits potentiellement dangereux.

    Afficher la page du pays
  • Monsieur Jordan Wilson

    Sunrise · Président
    Le 17/05/2015 à 23:20:37

    Les mesures decidées au sein de ce sommet ont été approuvées par la commission. La Crimésie a refusé de participer au débat entre l'Union et le Lancaster pour des raisons qui la regarde et que je respecte. Néanmoins, les décisions prisent lors d'un sommet et qui sont en accord avec tous les états membres ne peuvent être rediscutées une fois validées. Malgré le grand respect que j'éprouve à l'égart de la Crimésie, je suis le garant du bon respect des règles et serait contraint de déposer une plainte devant le cour de justice si le Crimésie ne revient pas sur ça décision. Une plainte qui pourrait conduire à des sanctions diciplinaires envers la Crimésie ce que je trouve regrettable en l'état. Je laisse donc 24h à la Crimésie pour réfléchir, passé ce délais, je serais contraint d'exercer mon devoir.

    Afficher la page du pays
  • Monsieur Alexandre De Large

    Crimésie · Pr
    Le 17/05/2015 à 22:55:08

    Nous pensons au contraire que des accords économiques avec un état falsifiant ouvertement des données élémentaires tels sa propre démographie sont très dangereux pour l'économie Philicienne. 

    Un mesure telle un embargo a été bien entendu réfléchie, et elle a pour but de protéger notre population contre des produits de mauvaise qualité voire dangereux. L'état Lancasterrien étant coutumier de la falsification, nous ne serions pas surpris de voir les tests de sécurité des produits issus de cet état falsifiés à leur tour. 

    Afficher la page du pays
  • Monsieur Jean Marcham

    Brocélia · Président
    Le 17/05/2015 à 19:10:34

    Nous trouvons cette mesur vide de sens, voire même absurde. Venant d'un gouvernement respectable, vous n'êtes pas sans connaître les répercusions sur les entreprises et emplois sans compter la perte de confiance envers la cohésion interne de l'UP.

    Nous vous demandons donc de bien réévaluer cet acte qui s'apparente plus à du sabotage économique et diplomatique plutôt qu'à une solution.

    Afficher la page du pays
  • Monsieur Alexandre De Large

    Crimésie · Pr
    Le 17/05/2015 à 11:42:35

    Nous tenons à préciser les raisons de notre opposition à ces accords. Le Lancaster avait, parralèmement à sa place dans l'UP rejoint l'union dissidente de l'UP nommée à l'époque Union Nordique (aujourd'hui ONN) tout en conservant sa place au sein de l'UP (et donc les avantages que cela engendre), cet acte étant à nos yeux un manque de respect envers l'UP. 

    De plus, Le Lancaster est coutumier de la falsification de données démographiques, et par le passé économiques. Ces actes en font à nos yeux un partenaire non fiable et pouvant mettre en danger les économies des états Philiciens. Pour ses raisons, les produits Lancasterriens seront dés à présent non autorisés sur le territoire Crimésien. 

    Afficher la page du pays
  • Aurélian CASTLE

    Polaro · Président du Polaro
    Le 17/05/2015 à 0:02:20

    Nous sulons cette visite très importante qui doit encore plus ouvrir le nord du continent au sud. Toutes ces mesures vont dans le bons sens et nous sommes fiers de voir qu'elles ont pu aboutir et ce malgré des divergeances diverses.

    Cordialement

    Afficher la page du pays
de 1 à 6 sur 6